Vivastreet : l’empire

Vivastreet est un site de petite annonce qui passe son temps à faire de la pub pour l’immobilier, l’emploi et les animaux mais qui génère 40% de ces revenus grâce à ses annonces erotica.

Numéro 2 des annonces gratuites

Ainsi, il est le deuxième site de petites annonces de France mais sa section charme le hisse au statut de plus grand proxénète de France. Aujourd’hui, Vivastreet fait de l’escorting pour tout le monde puisqu’il accepte tout le monde sous le contrôle de pouvoir payer avec une carte de crédit, censée justifier de la majorité de l’annonceuse.

Mise en Examen en cours et multiples accusations pour proxénétisme.

Libertine à 14 ans : le fléau vivastreet

Seulement, le fait de ne pas demander de carte d’identité mais de déduire qu’un paiement par carte suffit pousse des jeunes filles mineures de 14 ans à pouvoir se prostituer sur Vivastreet. Cependant, bien que vivastreet soit en première ligne du fait de son omniprésence dans l’escorting avec 7000 annonces, il faut bien dire que ces pratiques sont possibles (et certainement probables) sur sexemodel notamment. A contrario, il semblerait que lovesita et depuis peu Tescort soient plus exigeants concernant la majorité des annonceuses.

Des réseaux de terrains utilisent vivastreet

Ainsi, ce paiement par carte permet à des hommes de terrains de payer des annonces pour des jeunes filles. Cela permet la constitution de réseau de proxénétisme itinérant un peu partout en France. Alors que Sexemodel est apprécié dans les grandes villes pour cela, Vivastreet inonde toutes les villes de France. En effet , les millions de pages du site permettent de proposer une escort girl.

La section erotica de vivastreet

Revenons-en à l’essentiel et intéressons-nous de prêt à la constitution des pages érotica de vivastreet en tant que guide de site d’escort girl.

prise decran affiliation vivastreet

Tout d’abord, l’accueil est extrêmement désagréable du fait des multiples affiliations qui s’affichent et qui viennent polluer la page.

Une fois passé cela, bienvenue chez le big boss de l’escorting tout-venant : près de 8000 annonces, des millions de visiteurs et un référencement ahurissant. Vous voulez une escort girl à Paris ? C’est vivastreet qui sort. Vous voulez une escort girl marocaine ? C’est vivastreet qui sort. Vous voulez une call girl à Pabu, ville de 2700 habitants en bretagne ? il n’y a qu’à demander…

Et voilà que la section erotica s’impose comme cela sur les milliers de requêtes ce qui lui permet d’offrir une visibilité sans précédent à la première sugar baby venue. C’est cette facilité d’accès qui est à l’origine de l’escorting « low-cost » de province, loin de l’escorting parisien et de ces exigences en matière de compétence dans l’accompagnement.

positionnement vivastreet erotica à pabu

À Paris, des recherches utiles et bien nichées

Il faut dire que vivastreet à cet avantage d’utiliser des tags bien spécifiques permettant à chacun de trouver ce qu’il cherche. Des escortes pratiquant des massages thaïlandais, californien, des femmes fontaines, des escort girls Marocaines à Paris. Chacune de ses recherches vous offre une page spécifique pour cela que le site vous offrent dans Google. Une machine de guerre…

Le problème : l’amateurisme des annonceuses

Bien que vivastreet soit le site qui vous offre le plus de choix (et ayant d’ailleurs très peu d’annonces obsolètes contrairement à sexemodel ce qui est un + non négligeable), il est aussi celui qui accueille le plus « d’amatrices ». En effet, les autres sites d’escortes sont des sites où il n’y a que des escortes. Or, le fait que la section erotica soit associée aux offres d’emploi où à l’immobilier créer un trouble et une forme d’accessibilité pour tous.

Plus de choix donc, des critères de tris très efficaces et bien référencés mais aux dépens de la qualité pour la fine fleur de l’escorting Parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *